AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liam Jefferson Manderly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Manderly
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.
avatar
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.

ϟ Parchemins : 400
ϟ Célébrité : Jacques Gamblin



MessageSujet: Liam Jefferson Manderly   Sam 9 Mar - 18:27

<>
Liam Jefferson & Manderly

«An rud a ghoilleas ar an gcroí caithfidh an t-súil é a shileas. »
"Ce qui blesse l'âme doit être laver avec des larmes."

Poudlard & Poufsouffle ϟ 34 ans, né le 8 mars 1999, à Belfast (et comme mort le 17 octobre 2031) ϟ Irlandais du Nord ϟ Sang de Bourbe ϟ Professeur de Botanique à Poudlard



Moi en quelques mots

Mélancolique ϟ Désespéré ϟ Renfermé ϟ Fier ϟ Fidèle ϟ Sombre ϟ Patient ϟ Volontaire ϟ Intuitif ϟ Combattif (parfois) ϟ Humour noir ϟ Jaloux ϟ Intelligent ϟ Juste ϟ Perspicace ϟ Curieux ϟ Mélomane ϟ
 




Mes indiscrétions

Histoire des prénoms La famille de Liam est une famille irlandaise. Une vraie. Militants actifs de l’IRA et du Sinn Fein, depuis plus d’un siècle. Ses ancêtres se sont tous battus pour la cause indépendantiste. Certains ont passé des années dans les prisons anglaises, d’autres sont morts pour la cause. Sa tante a été violée par les troupes de « Sa Majesté » la reine Elisabeth. Liam a hérité du prénom de son grand-oncle, un chef de cellule de l’IRA, à Derry (et pas à Londonderry). En guise de deuxième prénom, son père a choisi le nom du président Jefferson, un des pères de l’indépendance américaine. Un acte de guerre discret contre l’oppresseur.

Famille et réputation La famille Manderly est inconnue du monde sorcier. Ce sont tous des moldus. Mais dans le monde politique irlandais, ils sont connus pour leur investissement dans le Sinn Fein (et dans les forces combattantes de l’IRA). Contestables, certains de leurs combats les ont mis au ban des plus pacifistes. Les ultras de la cause reconnaissent par contre le père de Liam, Sean, comme un héros, depuis son attentat à la bombe contre les parachutistes anglais.

Baguette magique La baguette de Liam est en bois de cèdre et contient un cœur en os de leprechaun. Elle mesure 31 cm et est gravé du nom de sa femme, Ailise. Relativement souple, elle est excellente pour la métamorphose.

Forme du patronus Pendant longtemps, Liam avait pour patronus un cerf. Mais à la mort de sa femme, il se transforma en lévrier irlandais .

Forme de l'Epouventard L’épouventard prend la forme d’un Liam fantôme. Il espère qu’à sa mort, il pourra quitter ce monde et retrouver Ailise.

Animaux possédés Un chat gris rode en permanence autour de Liam. Stout a une dizaine d’années et est devenu pantouflard avec le temps. Il se frotte contre les serres, les pots, les jambes, les outils et n’attend qu’un signe pour venir se coucher et ronronner sur les genoux de son maître ou de ses étudiants.

Orientation sexuelle Est-ce important, quand on ne peut plus aimer ?

Transplanage ou balai ? Transplanage, généralement. Liam n’a jamais été très doué sur un balai.

Transports en commun, voiture, vélo, à pieds ou autre ? Liam aime aller à pied, dans les rues et la campagne. Il court depuis son enfance et a acquis une grande endurance. Mais il ne dénigre aucun autre moyen de transport moldu. Il est même un bon conducteur.

Études suivies Même si Liam était un bon élève, enfant, il a plutôt grandi à l’école de la rue avant ses 11 ans. Poudlard lui a ensuite ouvert ses portes avec son cortège de surprises et de magie. Il s’est passionné pour ses études et s’est investi pleinement à cette époque. Puis il a suivi un cursus de botanique et est allé étudier les plantes en Europe, en Asie et en Afrique. Puis il a rencontré Ailise. Belle parmi les belles. Elle combattait à sa manière pour la liberté de l’Irlande, journaliste dans un quotidien de Belfast. Il a cessé de voyager et s’est installé avec elle. Pour s’occuper, il a écrit plusieurs ouvrages de référence sur la culture de plantes tropicales et leurs effets surprenants sous nos latitudes et a créé son petit laboratoire d’engrais expérimentaux. Dans le monde moldu, il enseignait déjà la botanique à l'université de Belfast.

Matières préférées et détestéesLa botanique, la métamorphose et les potions étaient les points forts de Liam. Il aimait beaucoup les soins aux créatures magiques et l’histoire de la magie, qui lui permettaient de découvrir sa nouvelle culture.
Il avait par contre des grosses difficultés en vol et en divination. A son grand damne, comme il l’apprendra plus tard, n'ayant pu voir venir le traumatisme de son existence.


Cap sur l'avenir Liam veut continuer à exercer au mieux sa fonction de professeur. Il souhaite aussi se retrouver le sommeil et la quiétude.



Le monde et moi


Quel est votre avis sur les moldus ? Liam aime beaucoup les moldus. Pendant des années, il a voulu raconté à ses proches qu’il était un sorcier et les aider.

Quel est votre avis sur les sorciers ? Liam a appris à vivre parmi les sorciers, même si ce n’était pas évident au départ. Il a affronté quelques-uns d’entre eux, imbus de leur pouvoir. Il n’était pas facile d’être un sang de bourbe, irlandais de surcroit, à Poudlard. Aujourd’hui, il a trouvé sa place dans le monde magique.

Qui des moldus ou des sorciers sont les plus évolués ? Tous ont des compétences. Ils ont appris et évolué dans des directions différentes. Pourra-t-on les réunifier ?

Que pensez-vous de ces sorciers prônant la supériorité des sang-pur ? Ses poings ont parlé pour lui, lorsqu’il avait 11 ans. Aujourd’hui encore, il réserve un regard sombre pour les adolescents prétentieux.

Que pensez-vous de la poignée de familles aisées dans le monde qui se pense au-dessus des lois ? Ses poings ont parlé pour lui lorsqu’il avait 6 ans. Ainsi que son éducation familiale. Puis sa femme qui faisait ressortir les compromissions des puissants de Belfast. Rien à rajouter.

Pensez-vous que les elfes de maisons méritent un meilleur traitement de la part des sorciers ? Liam n’a pas d’opinion tranchée sur cela. Il a intériorisé la volonté de servir des elfes. Il a surtout fréquenté d’honnêtes sorciers qui ne maltraitaient pas les elfes et est d’accord avec cet état de fait.

Si vous deviez choisir entre Maureen Filztter-Murray et Rafael Grey vers qui se porterait votre choix ? Liam se sent évidemment plus d’affinité pour Maureen que pour Rafael. Mais il se désintéresse globalement des problèmes de la politique sorcière. Il défendra les élèves et ses proches en cas de conflit, mais il ne s’impliquera pas plus. Les luttes de pouvoir ont détruit sa famille et sa vie. Cela devrait suffire pour la vie d’un seul homme.

Est-ce une bonne chose que les moldus apprennent l'existence des sorciers ? Liam est inquiet. Comment l’opinion publique va réagir ? Cela lui rappelle un film de son enfance. X-Men. Et ça ne se passait pas bien…

Croyez-vous que le premier ministre moldu sait ce qu'il fait ou bien qu'il ne s'agit que d'un moyen de défense face à la crainte ? Au 10 Downing Street, on ne trouve que des incompétents… Non ?

Quel est votre avis sur les s.e.c.t.e., ne serait-ce pas un moyen pour Poudlard et donc sa directrice d'élargir son pouvoir au monde entier ? La directrice ne prépare-t-elle pas une armée ? Welcome in Poudlard.

La directrice de Poudlard, une des puissances de notre époque, est née de parents moldus. Grande sorcière au mérite immense ou usurpatrice ? Grande sorcière bien sûr. A grands pouvoirs, grandes responsabilités cependant.

Que pensez-vous des nés moldus ? J’en suis un, au risque de me répéter. Alors, bien sûr qu’ils ont leurs places. On évalue les gens selon leurs compétences, pas à leur naissance. La sorcellerie n’est pas innée.

Avez-vous des croyances ? (religion ? sciences occultes ? ou autre ? ) Elevé dans le catholicisme, dans l’anti-britannisme, Liam défend encore certains valeurs traditionnels, héritées de son enfance.

La Gazette du Sorcier, info ou intox ? Intox. Malheureusement. Aura-t-on un jour un vrai journal sorcier ?

D'après vous, que va-t-il arriver dans un futur proche ?   La divination n’a jamais été le fort de Liam. Et il n’arrive pas à se projeter dans l’avenir, coincé dans sa mélancolie et sa dépression.



Je suis moldu et je me soigne.

Jacques Gamblinϟ Jo  ϟ 34

Personnage inventé, poste vacant ou scénario ? Inventé
Multicomptes ou fraîchement arrivé ? (à préciser pour les multicomptes) Unique compte
Activité prévue sur le forum (7/7) : 3/7
Comment êtes-vous arrivé sur MM ? Used to be Melchior
Un petit commentaire pour la fin ? Moins de gaité que Mlechior
Au fait, le code du règlement, tu peux nous le dire ? Validé !



(c) Mur de Belfast
 





Il était une fois...

« Un pavot d'Islande perd ses pétales oranges et fane tristement.»


8 mars 2007. Liam fête son anniversaire avec toute sa famille. Plus de 30 personnes sont réunies dans le grand appartement de ses parents, à Belfast. De nombreuses personnes sont absentes, certains de ses cousins sont en prison en Angleterre, victimes de Scotland Yard et de l’acharnement des politiciens anglais à maintenir l’Irlande du Nord dans le giron du royaume.
Les enfants courent, rient, jouent. Les parents boivent des bières en riant. Tout le monde est heureux. Pour une journée seulement, chacun tente d’oublier les problèmes d’un peuple martyr.
Lorsqu’arrive le gâteau, couvert de 8 bougies, les lumières s’éteignent et tous chantent en cœur, dans une chorale dysphonique un triste Happy Birthday Liam. Le jeune garçon souffle les bougies et quelqu’un frappe à la porte. L’inspecteur Bradley entre. Liam le reconnait. Il embête son père si souvent. Il n’est pas seul, une douzaine de soldats et d’agents en uniformes l’accompagnent. Que vient-il faire ici aujourd’hui ? Liam voit un sourire pervers se dessiner à la commissure de ses lèvres. La colère monte en lui. Non ! Tu ne nous feras pas de mal aujourd’hui. Un cri. Un geste. Et l’inspecteur est projeté contre le mur. Si loin, si haut. Autour de Liam, des regards incrédules. Des armes qui sortent et sont dressées contre l’assemblée. Des signes de croix rapides. Personne n’a compris ce qui s’est passé. Et personne ne le comprendra avant 4 longues années.
La fête est gâchée. Les hommes sont emmenés au commissariat. Les coups au visage, au ventre et les menottes qui laissent des bleus aux poignets. Pourquoi ? Pourquoi cette manœuvre d’intimidation et cette violence ?


11 juillet 2010. A la veille des défilés orangistes célébrant la bataille de la Boyne, une lettre arrive, portée par une femme grande et sèche. Elle dit s’appeler MacGonnagal. Et elle veut parler à Liam.
Elle s’enferme d’autorité avec lui, dans sa chambre. Bizarrement, personne n’y trouve à redire dans l’appartement. Liam n’a pas peur. Elle lui fait penser au chat qu’elle a vu roder près de la maison les deux dernières semaines. Il la regarde d’un air amusé. Lorsqu’il lui explique cela, elle rit de bon cœur et réalise la chose la plus folle qu’il est jamais vu. En un geste ample, elle se transforme en cet animal et saute sur ses genoux. L’enfant est médusé. Puis elle retourne sur sa chaise et reprend forme humaine. Sans voix, Liam se remémore les mots du père Donnelly. Le démon existe-t-il sur cette terre ? Avant qu’il ait pu prononcer un son, elle reprend la parole. Il est un sorcier. Il a des pouvoirs latents, à développer. Elle lui parle de ce nouveau monde et lui explique comment se passera sa vie, à partir de la rentrée, en Ecosse.
Ses parents mettent longtemps à comprendre. Leur fils unique va donc partir et quitter le sol irlandais ? Etre loin d’eux toute l’année, pendant  si longtemps ? Et ils ne peuvent en parler à personne ? Et il faut aller faire des courses à Londres, en plus ?
Pendant l’été, Liam va avec sa famille à Londres. C’est la première fois que le jeune homme pose le pied en Angleterre. Le matin, ils se rendent au pénitencier pour rendre visite à l’oncle Patrick. Liam ne le connait qu’en photo. Cela fait 15 ans qu’il vit seul ici et il ne ressemble plus du tout au beau jeune homme des photos. Il a grossi et a le visage marqué par les épreuves. Des grandes cernes entourent ses yeux rougis. Il dort mal, accompagné par les cris des prisonniers et les portes de métal qui claquent. Liam est un peu effrayé par l’homme et l’endroit. Les gardes sont désagréables avec la famille du terroriste condamné.
L’après-midi fut consacré aux achats. Le Chaudron Baveur les mit dans l’ambiance rapidement. Ses clients pittoresques aux tenues étranges (même pour des anglais) et surtout l’entrée vers le Chemin de Traverse.  
Les Anglais tant décriés ne semblaient pas si terrible à Liam. Il y en avait même qui étaient joyeux, curieux, sympathiques. Les sorciers par contre, étaient très surprenants. Leur mode de vie, leur actions, leur langage, leurs animaux de compagnie.
Liam passa de longues minutes à faire du lèche-vitrine, à entrer dans chaque magasin et à comprendre l’intérêt de tous les objets qu’il voyait. Ses parents par contre voulaient partir rapidement. Après avoir changé de l’argent auprès d’un monstre affreux à la banque (un gobelin), ils allèrent aussi vite que Liam le pouvait acheter chaudron, robes, plumes, parchemin et livres de classe. Ils passèrent plus de temps chez Ollivander pour trouver la baguette adéquate. Liam en aurait préféré une plus petite, mais le cœur de Leprechaun lui convenait parfaitement. Et le vendeur lui expliqua calmement que c’était la baguette qui choisissait son maître, pas le contraire. Bizarre, le bonhomme. Puis ils allèrent chercher un balai. Au hasard, ils en sélectionnèrent un de moyenne gamme, un vieux Nimbus 2000. Enfin, ils allèrent acheter un animal de compagnie à leur fils. Le choix se porta rapidement sur un chat gris comme la mer d’Irlande. Le retour en voiture fut épique, avec l’ensemble des achats, dont le chat qui miaula des heures durant, avant de s’écrouler d’épuisement. Liam attendra ensuite avec impatience la rentrée.

1er septembre 2015. Le jeune Liam est depuis plusieurs années à Poudlard. Sa vision de la société s’est lentement transformée. En Irlande, les tensions politiques se sont atténuées. Et l’adolescent à maintenant des amis venus de tout le Commonwealth. Pour sa cinquième année à Poudlard, il se réjouit de retrouver ses amis et ses professeurs. Il est heureux de pouvoir reprendre ses séances particulières le soir dans les serres du château et de pouvoir réutiliser sa baguette. Qu’il est difficile de s’en passer pendant les vacances ! Heureusement pour lui, son ancienne vie de moldu fait qu’il a l’habitude d’autres outils. Il attend avec impatience la prochaine sortie à Pré au Lard et les fous-rires autour d’une table couverte de bièraubeurres. Enfin, il est fier de pouvoir exhiber son badge de préfet dans le train. Il ne pensait pas l’obtenir, étant convaincu que Russel était plus talentueux que lui. Mais aussi plus dissipé, selon le directeur de Poufsouffle.  Dans le train, Liam retrouve donc ses amis. Des jaunes, des rouges et des bleus ainsi qu’un vert, seul compagnon de cette maison, mais lui aussi venu d’Irlande. Il est plus revanchard et aigri que Liam cependant. Cela fait longtemps que Liam a abandonné la plupart des combats et des vendettas familiales. Mais Andrew a perdu un frère dans la lutte et rêve encore d’en découdre. Le nouveau préfet de Poufsouffle essaye souvent de lui faire entendre raison et de modérer ses ardeurs. Malheureusement, aucun de ses efforts n’a porté ses fruits jusqu’à présent. Les compagnons d’écoles se préparent pour la rentrée, rient de l’inquiétude des nouveaux arrivants, parlent des derniers matchs de quidditch et des facéties de leurs animaux de compagnie pendant l’été. Il est encore temps de s’amuser, avant que les cours de préparation aux BUSEs ne commencent. La rentrée est le jour du Choixpeau, de l’accueil et de la fête. Les ennuis scolaires viendront bien assez tôt. Liam est également fier de montrer le nouvel appareil photo magique qu’il a reçu en cadeau pour son badge. Il va enfin pouvoir exercer son art dans le monde magique également. D’ailleurs, il s’en sert immédiatement pour faire des portraits et des photos de groupe de ses proches. C’est dans un nuage de poussière violette, après des dizaines de flashs que passe le chariot et que les élèves terminent le trajet en mangeant des chocogrenouilles.


12 mai 2023. Elle passa devant lui, fière et droite, dans Royal Avenue. Ses yeux verts, ses taches de rousseur, son sourire magnifique, ses cheveux roux qui ondulaient à chaque pas sur ses épaules. Il la regarda s’éloigner et retrouva ses esprits lorsque le trenchcoat burberry disparut dans les locaux du Belfast Telegraph. Ainsi donc, cette fée était journaliste ?
Il acheta pendant des semaines le grand quotidien de Belfast et laissa son instinct deviner quel plume et quel nom se cachaient derrière la silhouette adorée. Après un long mois, il osa enfin pousser la porte du Telegraph et demander  à rencontrer Ailise. Lorsqu’il entra dans l’open space, au troisième étage du journal, il ne vit qu’elle. D’un œil anxieux, il scruta chaque détail d’elle, cherchant à trouver un indice sur son célibat ou sa vie de couple. La jeune femme lui sourit avant de lui demander la raison de sa venue. Elle rit quand il lui parla d’un restaurant et d’un match de cricket, mais elle accepta.

2 ans plus tard, ils se marièrent. Elle accédait au service politique du Telegraph et multipliait les enquêtes. Il travaillait comme maître de conférences sur les plantes exotiques de l’université, voyageant beaucoup pour ses recherches. Ses collègues le trouvaient parfois étrange, mais il était apprécié de ses étudiants. Le couple vivait un amour parfait. Trop beau pour être honnête. Ailise avait découvert le secret de Liam et aimait bien le voir exercer son art. Elle aimait sa collection de photos sorcières, accrochée aux murs de leur chambre.Ensemble, ils allaient au théâtre, aux concerts, à des expositions. Ils parlaient de tout, de leurs soucis, de leurs envies et avaient mille projets d'avenir.
Malgré leurs efforts, ils ne purent pas avoir d’enfants. Mais leur amour était si fort que cela n’avait aucune espèce d’importance. Rien ne pouvait les séparer. Leur chat, Stout, acheté en même temps que l’appartement remplaçait l’enfant. Ainsi que les neveux, nièces et cousins qui vivaient près d’eux. La tribu Manderly était bien assez grande pour qu’un enfant ne manquât pas.


17 octobre 2031. Depuis plusieurs mois, le ciel d’Irlande était obscurci. L’horizon était sombre. Peu de personnes comprenaient pourquoi les tensions entre catholiques et protestants s’accroissaient à nouveau. Liam et Ailise savaient. La boîte de Pandore empoisonnait les âmes ici aussi. Liam luttait au côté de nombreux sorciers pour rétablir l’ordre. Ailise poursuivait ses enquêtes et tâchait d’équilibrer la balance pour limiter les dégâts, avec la force de son écriture.
Liam était parti assisté à Londres à une conférence du Ministère. Depuis quelques semaine, il avait intégré une brigade d’intervention d’urgence d’oubliators. C’est là qu’arriva le patronus d’Andrew. Il lui demandait de l’attendre. Curieux, Liam se réjouissait de revoir son ami de Serpentard. Il savait qu’il vivait aussi à Belfast, même s’ils s’étaient perdus de vue.
Lorsque celui-ci franchit les cheminées du hall du ministère, Liam l’attendait. Il sut immédiatement que quelque chose de grave s’était produit. Andrew était livide.
« Je n’ai rien pu faire. Je suis désolé. Je leur ai dit que c’était de la folie. Mais tu sais, depuis que cette malédiction s’est répandue, la situation chez nous est explosive.
James ne m’a pas écouté et ce matin, il l’a fait sautée. La bombe a rasé les bureaux du Telegraph… »
Liam ne se rappelle plus de la suite. Il avait compris. Ailise était morte, écrasée sous les décombres de son journal. Trop royalistes pour les uns, trop indépendantiste pour les autres. Objectif, tout simplement. Son monde s’écroulait. Toute joie le quittait. Une rage sourde le gagnait.
Andrew tenta de le retenir, mais déjà ils transplanaient pour Belfast. Son ami essayait de le raisonner. Mais il savait que c’était peine perdu. Le Serpentard connaissait se regard, cette puissance, venue du fond des tripes, des sensations qu’il ressentait tous les jours lui-même. Pour la forme, il refusa un temps de parler. Mais il délivra enfin un nom et une adresse. Un autre saut dans le temps et l’espace.
Le meurtrier inconnu était là, avec autour de lui, le nécessaire pour réaliser d’autres bombes. Avant qu’il puisse réagir, deux éclairs verts éclairaient la pièce et il s’affaissait sans vie. Andrew répète encore aujourd’hui que son sort est parti le premier. Liam lui en est à jamais reconnaissant. Mais il sait qu’il a voulu tué lui aussi.
C’est à Sainte-Mangouste que Liam passa les mois suivants l’enterrement d’Ailise.
Aujourd’hui, il va un peu mieux et a pu quitter l’hôpital. Depuis peu, il s’est retiré de Belfast où chaque pierre, chaque souffle de vent lui rappelle son amour perdu. Il a déménagé à Galway, dans un appartement qui donne sur l’océan. Ses albums restent fermés, pour ne pas faire revenir à sa mémoire la fraicheur, le sourire et les gestes tendres d’Ailise. Et il a rejoint le monde magique, à Poudlard.


(c) Ralph Lillford, Alison Sudol, Le Figaro




Dernière édition par Liam Manderly le Mer 2 Oct - 16:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Manderly
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.
avatar
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.

ϟ Parchemins : 400
ϟ Célébrité : Jacques Gamblin



MessageSujet: Re: Liam Jefferson Manderly   Sam 9 Mar - 18:32

Oui je sais, je double post.
Mais c'était pour vous dire que j'abandonnerais bien Melchior au profit de Liam.
Melchior a vécu sur crac et ailleurs. Nouveau monde, nouvel vie. Liam cherchait à sortir de sa mélancolie et de s'épanouir à vos côtés.
Le validez vous?

avec (désolé Embarassed ) la nécessité de changer avatar, patronus, épouventard et nom de membre...
mea maxima culpa.

je vous laisse voir si vous me garder mon liam avant de vous demander de tout changer, bien sûr


Let's have a Party in the Greenhouses

Light helix in the greenhouse, Ankara, 2013,<br />erdalinci.tumblr.com
copyrights Erdal Inci
Revenir en haut Aller en bas
Danaé E. Winnfield
Les oubliés de la magie. Moldus & cracmols.
avatar
Les oubliés de la magie. Moldus & cracmols.

ϟ Parchemins : 133
ϟ Célébrité : Cara Delevingne



MessageSujet: Re: Liam Jefferson Manderly   Sam 9 Mar - 18:53

Jacques....



she'll cut your head & eat your balls
C’est comme l’intelligence, la folie, tu sais. On ne peut pas l’expliquer, tout comme l’intelligence. Elle vous arrive dessus, elle vous remplit et alors on la comprend. Mais, quand elle vous quitte, on ne peut plus la comprendre du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Synthia Eden Grey
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités
avatar
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités

ϟ Parchemins : 1634
ϟ Célébrité : Juno Temple



MessageSujet: Re: Liam Jefferson Manderly   Sam 9 Mar - 20:22

Ah d'accord ! Et bien pas de soucis, cela dit ça aurait été bien de nous laisser un petit message privé pour nous prévenir rapidement x) Je m'occupe de mettre tout ce qui concerne Melchior de côté.

Pour ton nouveau pseudo comment veux-tu qu'il apparaisse que je fasse la modification ?

La fiche est-elle terminée afin de savoir si je peux la lire et la valider si tout va bien ?


DON'T JUDGE ME
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Manderly
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.
avatar
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.

ϟ Parchemins : 400
ϟ Célébrité : Jacques Gamblin



MessageSujet: Re: Liam Jefferson Manderly   Sam 9 Mar - 22:34

Je suis encore confus. Une petite frénésie créatrice m'a pris aujourd'hui et je dois admettre que j'avais envie de faire évoluer Melchior, sans trop savoir quoi en faire...

Désolé pour les ennuis. Si je vous énerve, je peux même faire une copie de tout ça et me recréer moi même un compte.

Sinon, je veux bien l'ouvrir sous" Liam Manderly". Faisons simple et efficace pour un identifiant.

Promis, je me calme après et je me mets au boulot.

Je m'arrêterais bien là pour ma fiche. Je voulais attendre quelques rp pour lui donner une voix, une démarche, un style et une attitude. Je pense cependant que l'essentiel est dégrossi.

Quelques questions:
  • Dans les dernières lignes, je l'installe en position d'agent "intérimaire" oubliator pendant l'affaire boîte de Pandore. Est-ce crédible?
  • En jeu, je le vois bien développer un don de Legilimens et devenir voleur de pensées heureuses. Qu'en penses-tu?
  • OK pour le poste de prof de botanique?
  • Besoin d'en faire un ancien Poufsoufflecomme proposé? ou un membre d'une autre maison?


Encore bravo pour le travail accompli cheers et pour le supportage de troll du rp, qui aime bien refaire des persos. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Synthia Eden Grey
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités
avatar
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités

ϟ Parchemins : 1634
ϟ Célébrité : Juno Temple



MessageSujet: Re: Liam Jefferson Manderly   Dim 10 Mar - 0:16

Belle histoire quoi qu'il en soit, très recherchée en plus et maîtrisée qui plus est. Alors pour tes questions :

Pour l'agent intérimaire Oubliator, oui c'est tout à fait crédible. Le Ministère a été forcément dépassé par les évènements, ce genre de campagne peut avoir eu lieu.
Pour le prof de botanique c'est bon aussi.

Pour la maison. Je te dirais que tu as le choix entre Poufsouffle et Gryffondor. Mais j'ai bien l'impression que Poufsouffle est le mieux. Je ne le sens pas assez casse-coup et flamboyant pour être chez les rouges et ors. Et puis un ancien Pouffy sombre et cynique ça peut être intéressant encore.

Pour le don de legilimens et le voleur de pensées heureuses, si le concept paraît poétique et sombre cela ne peut pas correspondre. Etre legilimens c'est lire dans les esprits (pensée, images, vision, scènes du passé) ou pouvoir faire croire des choses aux autres en les introduisant dans leur esprit. Du coup, cela ne correspond pas à ce que tu proposes.

J'attends ta réponse avant de te valider, si jamais tu effectues des changements entre temps suite à mes remarques. Et attention, je change ton pseudo.


DON'T JUDGE ME
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Manderly
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.
avatar
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.

ϟ Parchemins : 400
ϟ Célébrité : Jacques Gamblin



MessageSujet: Re: Liam Jefferson Manderly   Dim 10 Mar - 6:37

Et bien laissons les choses en l'état. Poufsouffle et sombre.
Merci pour les remarques et pour les modifications qui furent rapides (bien plus qu'espéré) et efficaces.
Je vais pouvoir travailler ses relations et son entrée sur MM


Let's have a Party in the Greenhouses

Light helix in the greenhouse, Ankara, 2013,<br />erdalinci.tumblr.com
copyrights Erdal Inci
Revenir en haut Aller en bas
Synthia Eden Grey
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités
avatar
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités

ϟ Parchemins : 1634
ϟ Célébrité : Juno Temple



MessageSujet: Re: Liam Jefferson Manderly   Dim 10 Mar - 9:20


« Liam Manderly»
« Bienvenue à Poudlard et merci d'avoir fait de cette école une passion. Les élèves de l'école n'ont plus qu'à bien se tenir ! »

Merci d'attendre d'être validé pour poster ailleurs sur le forum x)

Tu peux désormais aller chercher des relations pour ton personnage en créant ta fiche de liens. Pour ensuite t'occuper de la gestion de tes sujets et entrer pleinement dans le jeu en te trouvant des partenaires de jeu. Afin que tes nouveaux compagnons puissent te contacter, n'hésite surtout pas à créer ta boîte à hiboux.
N'oublie pas d'aller régulièrement réclamer tes points pour participer à la compétition !

Excellent jeu sur Mutinlutin Malinpesti !




DON'T JUDGE ME
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Liam Jefferson Manderly   

Revenir en haut Aller en bas
 

Liam Jefferson Manderly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Malicia Jefferson [VALIDEE par Xoumi]
» Liam L. Gibbs [ Terminé ! ]
» Liam comme dans...Liam !
» Jefferson VS Roosevelt: La guerre des universiter
» (M/LIBRE) LIAM PAYNE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: Révèle tous tes secrets :: Cérémonie de répartition. :: Felix Felicis-