AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel D. Andronovitch
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.
avatar
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.

ϟ Parchemins : 29
ϟ Célébrité : Max Irons



MessageSujet: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Ven 2 Aoû - 9:43


Gabriel Dorofey & Andronovitch
« Je suis un cartésien désabusé: je pense, donc je suis, mais je m'en fous !»

Durmstrang et Kolovirtychi ϟ 19 ans, né à Kaliningrad ϟ Russe
9ème année ϟ Sang-Mêlé ϟ Etudiant en Quidditch et sports magiques



Moi en quelques mots

D'une timidité maladive, d'autant plus auprès des filles ϟ Très sportif ϟ Courageux voir intrépide et inconscient ϟ Affectueux et câlin ϟ Jaloux ϟ Courtois, gentleman et attentionné ϟ Désordonné et peu organisé ϟ Complexé, par de nombreuses choses, sa timidité, sa taille, son sourire... Une vraie nana ϟ Torturé et très renfermé ϟ Cachottier et curieux ϟ Bon élève ϟ Excessif ϟ Solitaire et rêveur ϟ Trop gentil ϟ Un peu naïf ϟ Sensible ϟ Plutôt émotif ϟ Idéaliste ϟ Observateur ϟ Doué en langues  


Mes indiscrétions

Histoire des prénoms D'origine hébraïque signifiant la force de dieu, Gabriel ou Gavril dans sa langue natale, ses parents ont préférés la forme plus courante, plus chaude de ce prénom. Logiquement attribué à des hommes sûrs d'eux, séducteurs et très sociables. Il n'a cependant gardé que le côté sensible et idéaliste de son prénom. Quant à son deuxième prénom Dorofey, c'est en fait celui de son oncle mort durant la grande guerre des sorciers. Cet oncle était un homme joviale et toujours prêt à aider les autres. Ses parents en lui donnant ce nom lui rendaient alors hommage et espéraient que Gabriel tirerait ces qualités du prénom.

Famille et réputation Andronovitch, un nom qui ne dit pas grand choses aux familles britanniques, mais c'est un nom plutôt populaire chez les sorciers russes et slaves. Le père de Gabriel est le descendant d'une lignée de sang-pur qui fut brisée avec son grand-père, soit l'arrière-grand-père du jeune russe. Depuis que la famille est de sang-mêlé, elle a perdu de son importance au sein de la communauté magique, mais ça n'a pas empêché le père de Gabriel, Eltsine de devenir un grand sorcier travaillant au gouvernement magique russe. La mère du jeune homme, Nadezhda, quand à elle, est une moldue, simple dentiste, qui s'est éloignée de sa famille lorsqu'elle a épousé Eltsine. Gabriel n'a donc jamais connu sa famille maternelle, mais s'en moque un peu. Gabriel a cependant connu quelques humiliations par rapport à son rang lorsqu'il était à Durmstrang et n'a jamais réellement réussi à faire taire les moqueries.

Baguette magique La baguette de Gabriel est en bois de châtaignier qui correspond tout à fait au talent du jeune homme sur un balai et à son côté juste et droit. Le coeur en crin de licorne quant à lui correspond au côté doux et protecteur de Gabriel. Elle mesure vingt-sept centimètres, n'est donc pas très longue malgré la grande taille du jeune homme qui regarde le monde de haut de son mètre quatre-ving huit, mais représentant la timidité maladive de Gabriel. Elle est également très souple et Gabriel s'entend à merveille avec sa baguette qu'il a pourtant mis du temps à trouver.

Forme du patronus Le patronus du jeune russe est un lapin blanc de taille moyenne. Représentatif du côté doux et plutôt timide de Gabriel. Ce dernier n'a eu aucun mal à le faire apparaître, ce dont il fut plutôt étonné. Il considère ce petit animal comme la facette qu'il a du mal à cacher et la voir ainsi représenter l'aide en quelques sortes à se battre contre son plus gros problème.

Forme de l'Epouventard Aussi banal que cela puisse être, l'épouventard prend la forme de son père lorsqu'il se trouve face à Gabriel. Bien qu'il l'aime profondément, cet homme imposant et sévère a toujours impressionné le jeune homme et encore aujourd'hui, il est terrifié à l'idée de se faire réprimander par cet homme si peu disponible et tellement impressionnant.

Animaux possédés Gabriel possède une chouette de l'Oural. Cet animal au regard bien veillant le suit depuis qu'il a sept ans et s'appelle Vanya. C'est un mâle. Ces chouettes sont naturellement plutôt agressives, mais la douceur de Gabriel a su faire succomber l'animal qui l'écoute au doigt et à l'oeil. Cependant Vanya n'est pas très sociable envers d'autres personnes que son maître.

Orientation sexuelle Gabriel aime les filles, il n'y a aucun doutes. Il ne s'est jamais penché sur la question de savoir si les hommes l'intéressait et il n'aurait de toutes manières pas eu le droit avec des parents comme les siens. Malgré tout, il n'y a pas besoin de lunettes pour voir que les filles font un effet fou au russe.

Transplanage ou balai ? Il est clair que le transplanage est plutôt rapide, mais il rend malade Gabriel, qui préfère cent mille fois les sensations qu'offrent le vol sur balai.

Transports en commun, voiture, vélo, à pieds ou autre ? Avec sa mère moldue, Gabriel a déjà eu l'occasion de prendre les différents moyens de transport moldu, mais son préféré reste la moto qui a ses yeux est celui qui offre les sensations les plus proches du balai. Il déteste le métro, qui dégage une odeur nauséabonde et la voiture le rend malade.

Études suivies Gabriel s'est tout d'abord tourné vers la formation de Langue-De-Bois, sous conseil de son père. Mais après les différents stages, il a décidé de s'orienter vers le cursus de Quidditch et sports magiques. Cette formation lui correspond mille fois mieux et il s'éclate dans cette discipline.

Matières préférées et détestées Sa matière préféré est sans aucun doute le Quidditch, sport qu'il pratique avec passion depuis tout jeune et dans lequel il aimerait devenir professionnel. Mis à part ça, il aime bien les autres sports, mais sans plus, celle qu'il aime le moins étant le football, sport moldu qu'ils ont essayé une fois. Il trouve ce sort stupide et sans intérêt.

Cap sur l'avenir Gabriel aimerait beaucoup se tourner vers la carrière de joueur professionnel dans le monde du Quidditch. Et si possible il aimerait ne pas retourner dans son pays natal et rester en Angleterre où il se sent beaucoup mieux.



Le monde et moi


Quel est votre avis sur les moldus ? Je ne considère pas les moldus comme des être répugnants et qu'il faut à tout prix abattre. Ma mère en est une et elle s'est mille fois mieux occupée de moi que mon père sorcier. A mes yeux, les moldus ont une qualité que les sorciers n'ont que rarement. Celle d'être humble et d'apprécier la vie, sans se sentir tout puissants. Certes comme partout il y en a des vaniteux, mais leur curiosité et leur soif d'apprendre fait que je les apprécie beaucoup. Mais je redoute aussi le jour où ils déciderons d'éliminer les sorciers parce qu'ils en ont peur.

Quel est votre avis sur les sorciers ? Les sorciers, j'en suis un, difficile donc de donner un avis objectif. Mais j'aime les sorciers pour les valeurs qu'ils défendent, l'honneur, le respect et la volonté de toujours bien faire. Je leur reproche simplement de se sentir tout puissants à cause de leur capacités. Peut-être ne sommes nous pas assez ouverts sur ce qui nous entoure...

Que est votre avis sur les cracmols ? Je pense simplement que certaines personnes n'ont pas de chance. Ma tante en est une et elle fut la risée de toute la famille et de tous les amis de la famille. En Russie les cracmols sont vraiment mal vus. Je pense simplement que ces personnes n'étaient pas destinés à la magie et n'avaient peut-être pas ce qu'il faut pour la pratiquer de manière raisonnable. Ils sont en quelque sorte les handicapés de notre monde.

Qui des moldus ou des sorciers sont les plus évolués ? Les deux camps sont évolués, à leur manière. Personne n'a les mêmes ressources et les moldus ont tentés d'améliorer leur vie par la recherche. Pour les sorciers, tout est plus facile puisque cela leur est naturel. Je pense juste que les moldus sont très curieux en bien comme en mal alors que les sorciers pour se protéger restent très conservateurs... Mais je ne saurais dire lesquels des deux sont les plus évolués.

Que pensez-vous de ces sorciers prônant la supériorité des sang-pur ? Des foutaises. J'ai grandit dans cette honte qui entoure ma famille depuis que nous ne sommes plus des sang-purs et j'en ai beaucoup souffert. Encore plus à Durmstrang où seuls les sang-purs sont réellement considérés. Le sang ne fait pas tout à mes yeux et c'est l'homme qui prouve par la suite s'il est digne ou non. Mon père en est l'exemple puisque malgré son rang il travaille au ministère à un posté élevé. De plus, l'époque des sang-purs est révolue. Nous ne sommes plus aux mariages arrangés et autres comédies, les temps changent.

Que pensez-vous de la poignée de familles aisées dans le monde qui se pense au-dessus des lois ? Encore une fois, je suis contre ce genre de pratiques. Ni l'argent, ni le rang ne devraient permettre aux gens de se croire supérieurs. A mes yeux se sont les actions, les faits qui prouvent tout et qui guident les choix. On ne devrait pas permettre à quelqu'un de contrôler sous prétexte qu'il est fils de. Mais encore une fois je défends ma propre cause puisque toute mon adolescence j'ai été persécuté par ce genre de personnes.

Pensez-vous que les elfes de maisons méritent un meilleur traitement de la part des sorciers ? Tout à fait. Pourquoi les elfes qui pensent et agissent tout comme nous, ne devraient-ils pas être au même rang ? Certes ils sont à notre service, mais cela implique un plus grand respect puisqu'ils le font avec plaisir. J'ai toujours été ami avec notre elfe de maison que mon père méprisait. Et ce dernier m'en a toujours remercié.

Est-ce une bonne chose que les moldus apprennent l'existence des sorciers ? Je ne saurais dire. Certes, cela ouvrirait de multiples possibilités, mais ne risquent-ils pas d'agir excessivement. Je pense que tout va trop vite et que cela va finir par les effrayer. Tout est tellement différent dans notre monde. Il risque d'avoir des jalousies, des dégoûts comme durant le moyen-âge. Les moldus avaient déjà très mal réagi à ce moment là, que cela va t-il être maintenant qu'il est persuadé que l'on n'existe pas ?

Croyez-vous que le premier ministre moldu sait ce qu'il fait ou bien qu'il ne s'agit que d'un moyen de défense face à la crainte ? Je ne suis pas bien sûr qu'il réfléchisse entièrement à la conséquence de ses actes. Et je trouve cela lâche de tout dévoiler sans consulter le ministère magique plus habitué à ce genre de choses. Il met en danger aussi bien son monde que le nôtre...

Quel est votre avis sur les s.e.c.t.e., ne serait-ce pas un moyen pour Poudlard et donc sa directrice d'élargir son pouvoir au monde entier ? La directrice ne prépare-t-elle pas une armée ? Faisant parti de cet échange, j'aurais tendance à dire que votre idée est tordue. Nous n'avons pratiquement aucun contact avec la directrice elle-même et je pencherai plus sur le fait qu'avec les temps qui courent, il est important de rapprocher la communauté magique assez dispersée et de s'ouvrir sur le reste du monde. Cela reste d'autant plus un très bon moyen de connaître d'autres choses.

La directrice de Poudlard, une des puissances de notre époque, est née de parents moldus. Grande sorcière au mérite immense ou usurpatrice ? Si nos parents sont pauvres et sans ressources cela veut-il dire que nous ne pouvons pas nous sortir de là et avancer ? La directrice a reçu des pouvoirs magiques et a su se débrouiller pour arriver là où elle est désormais. Personnellement je m'en fiche un peu. La seule chose que je retiens d'elle est que j'ai pu venir étudier à Pourdlard. A partir de là, je ne me plains pas.

Que pensez-vous des nés moldus ? Encore une fois, je n'ai franchement aucun problème avec les différences de statut et de toutes ces choses qe certains utilisent pour séparer les sorciers. Les nés-moldus ont eu le droit à des pouvoirs et certains s'en sortent beaucoup mieux que des sang-purs, alors pourquoi les blâmer. Certes là d'où je viens ils sont très mal vus, mais c'est pour cette acceptation que je suis entre autre venu étudier à Poudlard. Les nés-moldus font partis tout autant que nous de la communauté sorcière.

Avez-vous des croyances ? (religion ? sciences occultes ? ou autre ? ) Pas plus que ça. Je ne suis pas croyant tel que les moldus le définissent. Je pense simplement que la vie est une opportunité et que tout est modifiable selon notre bon vouloir. Chaque être humain est une boule de lumière qui fait des allers et retours. Mais je ne sais pas si croire en quelque chose veut encore dire quelque chose aujourd'hui.

La Gazette du Sorcier, info ou intox ? Info et Intox ! Les journalistes ne sont jamais tout à fait honnête, ils écrivent des sornettes pour vendre. Mais La Gazette à l'avantage de moins être sous la coupe du gouvernement que ceux que je pouvais lire en Russie.

D'après vous, que va-t-il arriver dans un futur proche ?   Les évènements actuels sont difficiles à juger, puisque nous n'avons pas le point de vue des moldus. Il faut juste espérer qu'il n'y ait pas de débordement que ce soit d'un côté comme de l'autre. Mais je crains que chacun ait envie de défendre son bout de pain et ça pourrait mal tourner...



Je suis moldu et je me soigne.

Max Irons ϟ Camille/Mahana/Cookies ϟ 18 ans

Personnage inventé, poste vacant ou scénario ? Scénario
Multicomptes ou fraîchement arrivé ? (à préciser pour les multicomptes) Fraîchement arrivée
Activité prévue sur le forum (7/7) : 7/7 je dirais, mais après je peux aussi avoir des imprévus
Comment êtes-vous arrivé sur MM ? Je ne sais plus... je voguais de forum en forum sans intention particulière jusqu'à tomber sur ce scénario...
Un petit commentaire pour la fin ? Le design est fabuleux !
Au fait, le code du règlement, tu peux nous le dire ? Validé !



(c) Tumblr
 




Dernière édition par Gabriel D. Andronovitch le Lun 5 Aoû - 23:26, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel D. Andronovitch
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.
avatar
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.

ϟ Parchemins : 29
ϟ Célébrité : Max Irons



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Ven 2 Aoû - 9:43


Il était une fois...
« Avant qu'il ne se décide, on aurait le temps de tuer un âne à coups de figues.»

« Gabriel, ton père t’attends dans la cuisine, essuies toi la joue, tu as du chocolat. » Le petit garçonnet que je suis alors ne comprend pas tout ce qui se passe, il sait simplement que son père vient de rentrer, qu’il ne va pas pouvoir le voir bien longtemps, alors il s’empresse de courir dans la cuisine même s’il a encore un peu de substance cacaoté sur la figure. « Dorofey, mon grand vient me voir. » Alors il court dans les bras musclés qui s’ouvrent à lui. Son papa est un magicien, enfin un sorcier, même si dans les contes ces derniers ne sont pas toujours très gentils. « Dis papa, on peut jouer au balai ? » Ses yeux pétillent de bonheur, le pauvre a oublié que son papa n’était jamais à la maison, toujours a des réunions diverses et qu’il n’a guère le temps pour jouer à ce genre de jeux. « Mon garçon, tu as du chocolat sur la joue, laisses-moi te l’enlever. Je ne vais pas pouvoir rester bien longtemps, il va falloir que tu t’occupes de ta mère d’accord ? » Puis il se relève et le laisse seul.

J’ai mis du temps avant de comprendre réellement l’impact de ce genre de mots, ce que cela peut faire à un petit garçon qui n’est élevé que par sa mère et regardé de loin, comme on observe un animal en cage, par son père. Dans ce genre de situations, je regardais cet homme imposant partir, me sentais minuscule avec ma tête blonde et mes doigts boudinés. Alors du haut de mes quatre ans je rejoignais ma mère qui faisait tellement tout pour moi et montais sur mon balai à bascule, attendant la prochaine fois où j’aurai le droit à un geste affectueux de la part de mon père. Ma mère, Nadezdha, quant à elle, n’est qu’une simple dentiste et s’est toujours occupée de moi d’une manière formidable. Certes cela n’a pas toujours dû être très facile pour elle, avec un mari sorcier peu présent (ou du moins peu actif dans son rôle de père, puisqu’il m’a toujours semblé que mes parents s’entendaient très bien) et qui laissait donc à la pauvre moldu le soin de s’occuper des manifestations de pouvoir du petit blondinet que j’étais.

Cela faisait une heure que je jouais dans l’eau de mon bain et mes pieds commençaient à être tout fripés ce qui avait le don de m’arracher des éclats de rire. Je ne sais pas où était ma mère à ce moment là, pourquoi est-ce que j’étais seul, ni pourquoi  est-ce qu’elle ne revenait pas. Je sais juste que tout est devenu très noir, que la peur m’a envahi de toutes parts et que tout à coup la salle de bains s’est retrouvée inondée et moi j’étais assis dans une baignoire vide. Bien entendu, toute la décoration a dû être refaite et mon père a poussé son premier soupir de soulagement à mon égard. J’avais des pouvoirs et les avais utilisés pour me sauver de la noyade. Après cet évènement, ma mère déplaça son cabinet à la maison, histoire d’avoir constamment un œil sur moi. Je ne me souviens plus trop de cette période, j’ai des souvenirs flous dont j’aime bien parler à maman, mais elle soutient que jamais rien de tout cela n’est arrivé. Jamais je ne saurai lequel de nous à la mémoire défaillante, même si j’aurai tendance à dire que c’est elle, mais ça n’a pas vraiment d’importance. Je sais simplement que ce fut le moment où j’appris réellement à monter sur un balai. Chacun de nous a, il faut croire, un talent, quelque chose qui nous rend unique ou au moins différent. Chez moi, c’est la capacité à tenir sur un balai qui m’a tout de suite détaché des autres. Rapidement, j’ai compris que cet objet pourtant d’une simplicité à couper le souffle allait devenir mon préféré. Pourtant croyez-moi bien qu’en Russie la pratique du vol n’est pas des plus faciles.

« Bon Dorofey, c’est simple, tu tends le bras au-dessus du balai et tu lui dis debout ! » Anxieux, je tendis tout de même un bras assuré comme me le montrait mon père et prononçais distinctement le mot magique. A ma grande surprise et pour la plus grande fierté de mon père, à peine avais-je formulé la première syllabe que le balai se trouvait aux aguets dans la paume de main. « Bien ! Très bien ! Maintenant enfourches le comme ça. » S’ensuivit l’une des plus belles journées de ma vie. J’avais huit ans et en huit ans c’était bien la première fois que mon père passait du temps avec moi. Mais rapidement je dû me mettre à pratiquer seul, m’entrainant à virevolter sous les yeux inquiets de ma mère qui attendait le moment où elle devrait refaire ma dentition pour cause de chute.

Bien entendu, cela n’arriva pas. Mais quelque chose de bien plus important fit son apparition. Ma lettre d’entrée à Durmstrang. Beaucoup moins pompeuse et racoleuse que celle pour Poudlard, d’après ce que j’ai pu voir, puisque là bas nulle répartition. Depuis que vous êtes tout jeune vous savez quelle sera votre maison. Pour moi ce fut Kolovirtychi ou la maison destinée aux garçons sang-mêlés. J’y appris la magie noire comme tous les autres élèves de cette école. Bien entendu, au tout début les professeurs m’appréciaient beaucoup, mon nom imposait le respect et rappelait l’image imposante de mon père. Mais ma réticence face aux tortures, poisons et autres magie noire me classa vite en paria. Certes, je ne rejoignis jamais le groupe des élèves auxquels l’ont ne peut parler, j’avais tout de même de bonnes notes dans la moitié des matières, mais je devins la risée de mes camarades de classe.

« Hey regarde le petit blond là-bas, il est vachement mignon et il arrête pas de te regarder ! Tu veux pas aller le voir ? » Et voilà qu’arrive vers moi, - douze ans, un mètre quarante, des cheveux en bataille et les joues rougies par le froid, - une magnifique créature aux longs cheveux blonds et aux yeux aussi bleus que les lagons du pacifique. Mes joues déjà sont rouges et plus seulement à cause du froid, mais lorsqu’elle m’adresse son salut de sa petite voix fluette, je n’en peux plus. « Je… je… » et voilà qu’un nain blond se met à courir dans les couloirs à la recherche de sa salle commune. Lamentable. Doutez-vous bien que la jeune fille n’avait pas choisi un moment calme et où personne ne pourrait me voir fuir comme un lapin et ce fut sous les yeux ahuris de mes copains que je pris la fuite. Suite à cet évènement tragique, j’eus le droit à de nombreuses moqueries, incessantes et lourdes, il faut le dire sur ma timidité maladive auprès de la gente féminine. Seulement voilà, mes amis se rendirent bien vite compte que mon air gêné chaque fois qu’une demoiselle me parlait, mon habilité sur un balai, et mon physique en général attirait bien plus de filles qu’ils ne l’auraient voulu. Cela m’aida à prendre un peu plus confiance en moi. Désormais, je ne partais plus en courant lorsqu’une fille m’approchait, mais je l’écoutais, le feu aux joues, acceptant parfois de sortir avec elle. Et puis elle arriva.

Vous n’avez jamais vu une fille aussi belle et magique qu’elle. Elle, Absynthe était française et participait à l’échange entre Beauxbâtons et Durmstrang. Mais elle avait ce truc en plus, elle parlait russe et tous les regards étaient constamment tournés vers elle. Son sang de demi-vélane produisait un effet monstre au sein de l’école.  Et pour ma plus grande joie, et gêne, elle ne cessait de me regarder. A cette époque le bal de Noël n’était pas bien loin et bon nombre de filles m’avaient déjà demandées de près comme de loin de sortir avec elles. Mais aucune ne m’attirait vraiment, pas autant que la jolie française. C’est pourquoi lorsqu’elle vint me demander d’être son cavalier, je ne pu répondre que par l’affirmative, ayant totalement perdu ma langue. Le bal fut le plus réussi de ma vie, de toutes parts les filles jalousaient ma cavalière et mes amis m’en voulaient tous d’être avec elle. Pourtant, ce que je pu m’amuser ! Elle était fraîche, gentille, adorable et j’en tombais amoureux. Seulement, elle profitait volontiers de ses charmes et répondait sans cesse aux avances de tous. Nous sommes restés quelques mois ensemble, jusqu’à ce que je ne supporte plus ses manières. « Aby… ça va pas… on peut pas continuer comme ça, tu t’intéresses autant aux autres qu’à moi. D’autant plus que tu vas bientôt rentrer, je préfère encore qu’on arrête là. » Je ne su jamais l’impact de mes mots sur elle. Mais je restais convaincu qu’elle devait être plutôt contente.

Après quoi, je finis mes sept années à Durmstrang. Ne rentrant chez moi que durant les vacances d’été. J’étais devenu très bon en vol sur balai et excellait en Quidditch, ce qui ne faisait qu’augmenter l’admiration des filles à mon égard. Mais je ne supportais plus cette école, ni les diverses pressions de mon père. Je rentrai dans la filière de Langue-De-Plomb. Je n’aimais rien dans cette filière, et mes divers stages m’apprirent que je n’étais pas fais pour ça. C’est pourquoi, par le biais des S.E.C.T.E.S je me rendis à Poudlard, où je décidais de finir mes deux années. Et je fis l’un des premiers véritables choix de ma vie. Je choisi le cursus de Quidditch et sports magiques.

Ma vie à Poudlard ne fait que commencer et pourtant je m’y sens chez moi. Les filles ne cessent de me regarder en gloussant, et je ne peux que leur répondre par des rougissements dignes des plus belles tomates, mais les gens ici sont bien plus accueillants que dans mon ancienne école. Ma formation me convient tout à fait et je regrette presque de n’avoir pu étudier dans l’école britannique auparavant. Cependant, j’ai remarqué dans le château la présence d’une belle plante qui  ne m’est pas inconnue. Alors qu’avec des amis de ma maison d’accueil nous nous baladions à travers les couloirs, des sifflements et compliments typiquement masculins se mirent à jaillir du groupe. Je jetais alors un coup d’œil à la source de cette excitation. Et oh désespoir ! Absynthe semblait avoir choisit de migrer à Poudlard elle aussi. « Tu la connais Gab ? Pourquoi tu la regardes comme ça ? Et pourquoi elle aussi ! Vas-y pousses-toi ! J’aimerai bien qu’elle me fixe comme ça moi ! » « Je… c’est une longue histoire… » Mais était-elle finie pour autant ?


(c) crédits images utilisées dans la fiche





Dernière édition par Gabriel D. Andronovitch le Lun 5 Aoû - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hope L. McGwen
L'esprit de Rowena. Sagesse & érudition.
avatar
L'esprit de Rowena. Sagesse & érudition.

ϟ Parchemins : 1164
ϟ Célébrité : Astrid Bergès-Frisbey



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Ven 2 Aoû - 10:39

OH ! Bienvenue dans le coin x) Je vais prévenir la joueuse par MP - même si tu dois l'avoir déjà fait, ahah - pour dire que tu t'intéresses à son scena x)

Bonne chance pour ta fiche ! ( je te réserve Max ! et je t'informe que t'as deux semaines pour finir ta fiche, en principe. Mais si t'as besoin de temps / si t'as des questions : dis-le ! )


PRECIOUS AND FRAGILE THINGS.
Need special handling. My god, what have we done to you ? Things get damaged. Things get broken. I through we’d manage. But words left unspoken, left us so brittle. There was so little left to give.
Revenir en haut Aller en bas
Elliott J. Davis
Les sorciers du quotidien. La vie ne fait que commencer.
avatar
Les sorciers du quotidien. La vie ne fait que commencer.

ϟ Parchemins : 1477
ϟ Célébrité : Alex O'loughlin



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Ven 2 Aoû - 14:31

Welcome ;D !
Bonne chance pour ta fiche :<3
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel D. Andronovitch
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.
avatar
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.

ϟ Parchemins : 29
ϟ Célébrité : Max Irons



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Ven 2 Aoû - 21:48

Merci vous deux ♥️
Bah en fait Hope, je l'ai simplement prévenue sur la fiche du scénario, j'espère qu'elle arrivera vite !  
Revenir en haut Aller en bas
E. Irina Aslakhanov
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.
avatar
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.

ϟ Parchemins : 18
ϟ Célébrité : Frida Gustavsson



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Dim 4 Aoû - 14:31

Russe + Durmstrang + 9ème année **
Toi, je vais venir te réclamer un lien d'office ! Bienvenue sinon, et bon courage pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Synthia Eden Grey
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités
avatar
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités

ϟ Parchemins : 1634
ϟ Célébrité : Juno Temple



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Dim 4 Aoû - 18:22

Bienvenue sur MM <3 Oh tu as choisi un de mes avatars *out*
Bon courage pour ta fiche, si tu as la moindre question surtout n'hésite pas. Par contre, cela fait un bout de temps que nous n'avons pas vu Absynthe sur le forum :/


DON'T JUDGE ME
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel D. Andronovitch
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.
avatar
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.

ϟ Parchemins : 29
ϟ Célébrité : Max Irons



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Dim 4 Aoû - 21:20

Merci Irina ! C'est clair qu'il nous faudra un lien !  
Et merci Synthia ! Faut dire aussi que tu fais des avatars de fou *_* Et oui... j'ai cru remarqué que Absynthe n'était pas venue depuis longtemps. J'espère qu'elle va se rendre compte que son scéna est arrivé, sinon bah tant pis hein, je ferai sans x)
Revenir en haut Aller en bas
Synthia Eden Grey
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités
avatar
Ambitieuse préfète de Salazard. Ruse, pouvoir & responsabilités

ϟ Parchemins : 1634
ϟ Célébrité : Juno Temple



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Lun 5 Aoû - 8:51

Je t'ai validé le code du règlement !
Cool alors j'avais peur que tu finisses par déserter si jamais elle ne venait pas, parce que des personnages féminins ce n’est pas ce qui manqué. Cependant, je te souhaite qu’elle revienne :p  


DON'T JUDGE ME
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel D. Andronovitch
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.
avatar
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.

ϟ Parchemins : 29
ϟ Célébrité : Max Irons



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Lun 5 Aoû - 8:59

Non c'est pas mon genre =) Le forum a l'air intéressant et j'aime beaucoup l'histoire de mon Gabriel que je suis en train d'écrire, donc pas question que je déserte et puis si elle revient ce serait encore mieux !  Par contre, je prends mon temps pour écrire ma fiche, histoire de bien développer le personnage puis de toutes manières personne ne m'attends vraiment x)
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Quiguer
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.
avatar
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.

ϟ Parchemins : 1211
ϟ Célébrité : Matthew Bomer



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Lun 5 Aoû - 9:07

Hey Bienvenue à toi avec un peu de retard !

Prends ton temps pour ta fiche! Comme Hope te l'a déjà précisé, si tu as besoin de plus de temps que les deux semaines réglementaire, préviens nous, tout simplement Smile

En tout cas bon courage, et bon amusement!







♦️ Après un choix, tu t'demandes ce qui t'arrive
Tu t'dis c'est du délire
Tu souhaites qu'on te délivre
Pour qu'enfin tu puisses vivre
Que tu réapprennes à rire
Un choix peut-il être si violent au point de faire semblant d'être libre?
♦️
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel D. Andronovitch
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.
avatar
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.

ϟ Parchemins : 29
ϟ Célébrité : Max Irons



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Lun 5 Aoû - 20:58

Merci beaucoup !  
Et puis je pense que les deux semaines me suffiront, j'ai envie de me lancer dans l'aventure moi x)
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel D. Andronovitch
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.
avatar
S.E.C.T.E. Russie & Dumstrang.

ϟ Parchemins : 29
ϟ Célébrité : Max Irons



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Lun 5 Aoû - 23:30

Désolée du double post, mais je pense avoir fini ma fiche !
J'espère l'avoir faite assez complète et même si la fin tourne un peu autour de Absynthe, j'ai fais en sorte que si elle ne revient pas le personnage reste quand même profond. J'espère que ça vous plaira !  
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Quiguer
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.
avatar
La passion de Poudlard. Professeurs & personnel.

ϟ Parchemins : 1211
ϟ Célébrité : Matthew Bomer



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   Mar 6 Aoû - 9:19



« Gabriel D. Andronovitch»

« Bienvenue à Poudlard, ta maison d'accueil est Serpentard. Pour te servir de guide afin que tu ne te perdes pas, un élève t'a été assigné, il s'agit de Yekaterina Z. Grey. »

En tant qu'élève de Poudlard, tu peux si tu le souhaites  aller remplir les rangs des équipe de Quidditch. Et enfin, si tu es un élève qui a du temps en revendre les clubs de l'école t'attendent, dont le club Duel.
Tu peux désormais aller chercher des relations pour ton personnage en créant ta fiche de liens. Pour ensuite t'occuper de la gestion de tes sujets et entrer pleinement dans le jeu en te trouvant des partenaires de jeu. Afin que tes nouveaux compagnons puissent te contacter, n'hésite surtout pas à créer ta boîte à hiboux.
N'oublie pas d'aller régulièrement réclamer tes points pour participer à la compétition !

Excellent jeu sur Mutinlutin Malinpesti !









♦️ Après un choix, tu t'demandes ce qui t'arrive
Tu t'dis c'est du délire
Tu souhaites qu'on te délivre
Pour qu'enfin tu puisses vivre
Que tu réapprennes à rire
Un choix peut-il être si violent au point de faire semblant d'être libre?
♦️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gabriel - On nait Russe ou on ne l'est pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» bonne fete revolution russe
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» Equipement artillerie Russe
» Gabriel Soap, [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: Révèle tous tes secrets :: Cérémonie de répartition. :: Felix Felicis-